Aller au contenu principal

Geology & Sustainable Mining (GSM)

  • La caractérisation géochimique multi-échelle des gisements de phosphates marocains, visant en particulier les éléments valorisants / pénalisants et intégrant le suivi de ces éléments le long de la chaîne de valeur. Ce projet s’appuie notamment sur les capacités du « Geo-Analytical Lab » OCP-UM6P en terme d’analyse et de micro-analyse et un partenariat avec Géosciences Montpellier (CNRS, UM et UA, France).
  • L’exploitation et le traitement des phosphates dans un contexte de développement durable, intégrant l’imagerie hydro-géophysique des gisements, l’optimisation des procédés d’extraction et de bénéficiation, la valorisation des stériles et la restauration des sites miniers, en partenariat avec l’Institut de Recherche en Mines et Environnement (IRME) de l’UQAT (Canada). L’objectif de cet axe de recherche est de proposer des solutions durables pour répondre aux contraintes futures des exploitations minières tels que les recouvrements épais, l’ennoiement des gisements, l’exploitation des phosphates à très basse teneur et le respect des normes environnementales.
  • L’exploration de nouvelles ressources minérales d’origine magmatique pour l’industrie des engrais et le développement de fertilisants innovants et respectueux de l’environnement. Il s’agit notamment d’un projet conjoint avec le pôle AgroBioSciences de l’UM6P et l’Université Félix Houphouët Boigny (Côte d’Ivoire) pour le développement de fertilisants adaptés au sols tropicaux et utilisant des ressources locales en roches potassiques.

En plus d’enseignants-chercheurs permanents et affiliés, d’ingénieurs, de techniciens et d’experts nationaux et internationaux, GSM compte plusieurs doctorants et postdocs fortement impliqués dans les activités de recherche du département. GSM est en charge avec la géologie OCP des laboratoires mixtes OCP-UM6P « Geo- Analytical Lab » et « Geophysical Lab » en cours de développement à Ben Guerir. La plupart des activités de R&D et de formation du département sont soutenues par des partenariats avec des organismes et d’autres universités marocaines (MEMDD, UCAM, UH2C, UMIM, ENSMR…) et internationales (UM, UQAT…)

 

  • Installation et développement de laboratoires mixtes OCP-UM6P pour l’analyse et la micro-analyse d’échantillons géologiques, la caractérisation géotechnique, la télédétection pour l’exploration géologique et l’imagerie hydro-géophysique (« Geo-Analytical Lab » et « Geophysical Lab »).
  • Développement de l’imagerie géophysique des séquences phosphatées pour l’exploration des gisements ; caractérisation hydro-géophysique et hydro- géochimique des aquifères associés ; applications dans des secteurs clés des bassins phosphatés marocains.
  • Caractérisation multi-échelles des éléments mineurs et en trace dans les bassins phosphatés marocains ; modélisation géochimique 3D et étude de la spéciation des éléments pénalisants et valorisants ; suivi de ces éléments au long de la chaîne de valeur, dans le minerai et les rejets.
  • Développement d’un modèle intégré de « Mine de demain » pour l’exploitation des phosphates marocains, intégrant les nouvelles contraintes géologiques (approfondissement et ennoiement des gisements), environnementales (nécessité de préserver les sols agricoles et de réhabiliter les sites), et économiques, mais également les innovations issues de l’automatisation et de la digitalisation.
  • Optimisation de l'abattage à l'explosif des stériles de recouvrement des séquences phosphatées prenant en compte leur caractéristiques géotechniques, avec pour objectif une réduction des nuisances et l’amélioration des performances globales des stades opératoires foration- sautage-décapage.
  • Développement d’un modèle de réconciliation minière intégrant l’ensemble des opérations l’extraction et de bénéficiation des phosphates marocains.
  • Valorisation des rejets générés par l’extraction et la bénéficiation des phosphates : mise au point d’une méthode de flottation directe adaptée aux phosphates pauvres, utilisation des recouvrements et intercalaires en tant que produits dérivés, valorisation des mises à terril (épierrage, criblage et lavage) et des boues de lavage via la récupération de la fraction phosphatée et/ou de produits secondaires.
  • Exploration de nouvelles ressources au Maroc pour l'industrie des fertilisants et des phosphates (potasse, souffre, phosphates magmatiques…) et caractérisation au Maroc et en Afrique sub-saharienne de ressources potentielles pour de nouvelles générations de fertilisants respectueux de l’environnement et adaptés aux sols tropicaux.
  • Développement de nouvelles méthodes indirectes de caractérisation des sols agricoles, combinant télédétection et géophysique de sub-surface (projet transversal avec le pôle AgBS).
  • Coordination d’un projet de recherche international et pluridisciplinaire sur la phosphatogenèse et la formation des dépôts phosphatés.
  • Valorisation du patrimoine paléontologique des phosphates marocains.
admission

 

 

Inscription et concours


Frais de scolarité et Bourses


 Plateforme d'inscription


Vous pouvez également rejoindre notre plateforme journées portes ouvertes pour avoir plus d’information sur les écoles et programmes

Journées Portes Ouvertes