Aller au contenu principal

Chemical & biochemical sciences.green process engineering (CBS.GPE)

À cette fin d’analyse et de production de connaissances appliquées, la Chaire regroupe des chercheurs et praticiens de différents pays et constitue une communauté dynamique et reconnue de recherche théorique et appliquée.

La Chaire prône aussi la formation d’étudiants et de jeunes chercheurs; à cette fin, elle propose des activités d’enseignement et des stages de recherche et d’observation. Enfin, la Chaire favorise la mobilisation et la diffusion des connaissances par des colloques et événements ralliant le milieu universitaire et l’industrie, comme des institutions et des organisations tant nationales qu’internationales.

Diverses formes de publications mettront régulièrement en valeur les avancées des connaissances et des pratiques quant à l’évolution et au développement des modèles d’affaires intégrateurs d’enjeux sociétaux émergents.

La chaire a pour mission de bâtir une collaboration entre chercheurs et praticiens venus d’horizons divers.

Son but est de faire émerger de nouveaux modèles de management alignés sur les objectifs du développement durable.

Elles accueillera des chercheurs établis et des chercheurs en développement, et les associera à des praticiens provenant des milieux de la gestion, de la finance et de la politique issus de divers pays.

Les axes prioritaires de recherche concerneront les enjeux climatiques, les enjeux sociaux et les enjeux de gouvernance liés à la gestion des organisations.

Les crises environnementales (Exxon-Valdez au large de l’Alaska, 1989; Total Erika au large de la Bretagne, 1999; BP Deepwater Horizon dans le golfe du Mexique, 2010), et sociales (Union Carbide à Bhopal, 1989; Rana Plaza à Dacca, 2014), ont mis à mal le modèle d’affaire classique (Friedman, 1970) ne prenant en compte qu’une unique partie prenante : les actionnaires dont il faut maximiser la richesse. En effet, ce modèle a conduit à une gestion court-termiste qui, au fil des catastrophes, a atteint ses limites.

Depuis quelques décennies plusieurs voies se sont élevées pour remettre en cause ce modèle et pour appeler à la prise en compte d’enjeux sociaux, environnementaux et de gouvernance (ESG), dans les diverses décisions d’investissement et de financement.

Plusieurs organisations nationales et internationales, corporations et investisseurs institutionnels ont massivement négocié ce virage en adoptant des politiques de responsabilité sociale et environnementale.

La pandémie a renforcé cette prise de conscience rendant désormais incontournable l’intégration de critères ESG dans tout processus décisionnel. Balisée par divers outils développés au cours des dernières décennies (Principes pour l’Investissement Responsable des Nations Unies, les Objectifs de Développement Durable, le Global Reproting Initiative, etc.), la prise en considération de ces enjeux est donc devenue, pour bon nombre de sociétés, une urgence.

Impliqués depuis plusieurs décennies dans la recherche en management durable, les membres de la chaire travaillent de concert avec diverses parties prenantes pour développer et implanter de nouveaux modèles de gestion et d’investissement.

Visant la création d’une synergie vertueuse, les membres préconisent une collaboration étroite avec plusieurs parties prenantes, en vue de bâtir de nouveaux modèles de gestion, de les implanter et de les enseigner.

  • Finance durable et changements climatiques

Les changements climatiques amplifient non seulement les risques naturels (ex. sècheresse, inondations, tempêtes etc…) mais aussi les risques financiers (ex. Instabilité du système financier). La finance durable peut jouer un rôle important dans la lutte contre les impacts négatifs des changements climatiques. À cet égard, la mise en place d’indices «low carbon» permet de plus en plus aux chercheurs de comparer la performance de tels indices vis-à-vis de la performance d’autres indices de référence traditionnels. Nous pensons que l’étude de la performance financière des indices «low carbon» peut jouer un rôle important dans la réallocation du capital vers les compagnies à faible intensité de carbone et par conséquent permettre une transition harmonieuse vers une économie à faible empreinte de carbone. D’un autre côté, l’intégration des risques liés au climat à la réglementation financière est aussi une avenue de recherche très intéressante. À cet égard, il serait important d’examiner si des normes prudentielles ou des exigences en fonds propres basées sur la finance durable peuvent réduire les risques liés aux changements climatiques. Par exemple, il serait pertinent de connaitre l’impact des réglementations qui permettent aux banques de provisionner moins de fonds propres lorsqu’ils financent des entreprises à faible intensité de carbone. Ainsi, on aura deux sortes d’exigences en fonds propres. Celles moins contraignantes liées aux prêts bancaires à faible intensité de Carbone et celles plus contraignantes liées aux prêts bancaires à forte intensité de Carbone.

  • Finance durable et finance d’impact  (impct investing) :

C'est une stratégie qui cherche un équilibre entre l'impact social (environnemental, social, culturel, égalité des sexes, etc.) et les avantages financiers. Nous avons travaillé sur la question dans une perspective multicritère pour établir des stratégies d'investissement dans les campagnes de vaccination dans les pays du tiers monde, le tourisme durable et les actions qui tentent de réduire les inégalités entre les sexes.

  • Finance durable et les mesures de performances et indicateurs :

Nous construisons des indicateurs synthétiques basés sur la logique floue (fuzzy logic) et la décision multicritère. Cela les rend suffisamment flexibles pour pouvoir les utiliser dans des actions visant l'égalité des chances en matière d'éducation, de culture et de soutien pour les minorités.

admission

 

 

Inscription et concours


Frais de scolarité et Bourses


 Plateforme d'inscription


Vous pouvez également rejoindre notre plateforme journées portes ouvertes pour avoir plus d’information sur les écoles et programmes

Journées Portes Ouvertes