Université Mohammed VI Polytechnique

L'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et l’UM6P unissent leurs forces pour transformer l'enseignement numérique en Afrique

Vous êtes ici :
  • Accueil
  • L'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et l’UM6P unissent leurs forces pour transformer l'enseignement numérique en Afrique

L'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et l'UM6P unissent leurs efforts pour transformer l'enseignement numérique en Afrique  

 

 

l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et l'UM6P ont uni leurs forces pour aider à atténuer l'impact de la COVID-19 sur l'enseignement supérieur en Afrique et à préparer la "nouvelle normalité". Dans le cadre de l'initiative "Excellence in Africa".
Comment? En s. Cette initiative d'urgence est un précurseur du volet éducation numérique de l'initiative "Excellence in Africa".

Mise à disposition gratuitement des ressources éducatives numériques et des formations en pédagogie en ligne à des professeurs d'université de 34 institutions basées dans 12 pays 

La fermeture soudaine de campus universitaires dans la majorité des pays de l’Afrique, causée par la COVID-19, a entraîné pour les étudiants un bouleversement sans précédent de leur vie et de leurs études. Si l'on suppose généralement que les universités peuvent facilement dispenser leurs cours à distance, ce n'est pas le cas pour de nombreuses universités de la région où l'apprentissage en ligne en est encore à un stade embryonnaire. 

Afin de contribuer à atténuer l'impact de COVID-19 sur l'enseignement supérieur en Afrique et de préparer la "nouvelle normalité", l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) au Maroc et l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en Suisse ont uni leurs forces, dans le cadre de l'initiative "Excellence in Africa", pour mettre à disposition des ressources éducatives numériques gratuites et développer des connaissances et des compétences en pédagogie en ligne. S'attaquant ainsi à certains des principaux obstacles auxquels les professeurs sont actuellement confrontés. 

Cette collaboration offre des perspectives d'amélioration de l'enseignement et de l'apprentissage en cette période difficile de COVID-19. 

 

  • Ressources en ligne mises à disposition gratuitement:


L'EPFL a mis à disposition 38 cours en ligne ouverts et massifs (MOOC) dans les disciplines STEM pour que les professeurs africains puissent les intégrer soit en totalité soit en partie dans un de leurs propre cours. L'UM6P a également mis à disposition plus de 700 ressources en ligne, accessible sur la plateforme prepadigitale.com, pour les professeurs des institutions francophones. Tous ces MOOC et modules éducatifs en ligne ont été mis à disposition gratuitement et des ressources supplémentaires seront prochainement ajoutées.

 

  • Professeurs formés à la pédagogie en ligne :


Entre le 13 mai et le 2 juillet 2020, plus de 1 000 participants (vice-chanceliers, vice-chanceliers adjoints, présidents d'université, professeurs et chargés de cours) représentant 34 institutions provenant d'une douzaine de pays d'Afrique australe, orientale et occidentale, ont reçu des informations et des formations ciblées.

Afin de toucher un maximum de professeurs, la formation s'est déroulée en anglais et en français. Elle était composée d’une série de 5 webinaires, ainsi que de ressources pratiques pour la pédagogie en ligne. Des experts en e-learning de l'EPFL et de l'UM6P ont également proposé un coaching pour aider les professeurs à transformer leurs cours en présentiel en cours en ligne ou en cours hybrides.

Une plateforme a été proposée pour créer des cours privés en ligne
Les professeurs ont eu l'occasion d'explorer la plateforme de l'UM6P (moocs.um6p.ma), du point de vue de l'instructeur et d’utiliser les MOOC existants dans le cadre de leurs propres cours.

"Ces propositions relatives au soutien de l'enseignement virtuel à distance, visant à accroître les capacités didactiques adaptées aux défis du contexte de la pandémie COVID-19 sur notre continent et ailleurs, s'inscrivent dans la politique mise en œuvre par notre institution", déclare le professeur Ibrahima Thioub, recteur de l'université Cheikh Anta Diop du Sénégal.

 

  • Au-delà de la crise COVID-19 :

Cette initiative d'urgence a fourni rapidement une base solide aux universités africaines et à leurs professeurs pour explorer et commencer à intégrer l'apprentissage numérique dans leur enseignement, alors qu'ils se préparent à la nouvelle réalité de l'enseignement supérieur dans cette période de COVID-19.

L'initiative "Excellence in Africa", par le biais de son volet "Éducation numérique", cherche à promouvoir l'intégration durable de l'apprentissage en ligne et des technologies numériques dans l'enseignement supérieur en Afrique. 

À cette fin, un appel à manifestation d'intérêt est actuellement ouvert, avec une date limite de dépôt des candidatures fixée au 31 juillet 2020.

Cet appel permettra d'établir les trois premiers partenariats institutionnels (sur un total de six) avec des universités africaines renommées en 2020, ceci conduira à la création et au développement d'un centre de compétences en éducation numérique (C-CoDE) dans chaque université partenaire. 

Pour plus d'information: https://www.epfl.ch/research/domains/exaf/fr/excellence-en-afrique/.

 

Immersion dans les réseaux sociaux